Ernest Schaffner
Ernest Schaffner, né à Strasbourg le 30 avril 1901, mort à Lens le 23 septembre 1966, est un médecin et homme politique français.

Ceci est un extrait de l'article Ernest Schaffner de l'encyclopédie libre Wikipedia. La liste des auteurs est disponible sur Wikipedia.
Sur fr.wikipedia.org, l'article Ernest Schaffner a été consulté 101 fois au cours des 30 derniers jours. (date: 09.07.2013)
Images pour Ernest Schaffner
Miniature:
Original:
Résultats de la recherche sur Google et Bing
1
>30
1
Ernest Schaffner - Wikipédia
Ernest Schaffner, né à Strasbourg le 30 avril 1901, mort à Lens le 23 septembre 1966, est un médecin et homme politique français.
fr.wikipedia.org/wiki/Ernest_Schaffner
2
>30
2
30 avril 1901 : naissance à Strasbourg du docteur Ernest Schaffner ...
30 avr. 2013 ... Archives départementales : présentation des centres et des fonds documentaires . A Arras et à Dainville, Nord-Pas-de-Calais.
www.archivespasdecalais.fr/Anniversaires/30-avril-1901-naissance-a-Strasbourg-du-docteur-Ernest-Schaffner
3
>30
3
Les Maires de Lens du 20è siècle : Ernest SCHAFFNER - Le ...
27 nov. 2011 ... Le 26 octobre 1947, Ernest Schaffner devient Maire de Lens. Il le restera jusqu'à son décès le 23 septembre 1966. La ville tourne...
lenstome4.canalblog.com/archives/2011/11/27/24624807.html
4
>30
4
PRONOTE, Logiciel de gestion de vie scolaire.
COLLEGE Ernest Schaffner. PRONOTE, toute la vie scolaire dans un seul logiciel. Le logiciel de gestion des notes, absences, punitions, cahier de textes ...
195.25.195.177/
5
>30
5
Collège Docteur Ernest Schaffner, Roost-Warendin (59), toutes les ...
Collège Docteur Ernest Schaffner, Roost-Warendin (59) : retrouver toutes les informations du collège sur le site de Letudiant.fr dont l'effectif, matières et cursus ...
www.letudiant.fr/etudes/annuaire-des-colleges/college-docteur-ernest-schaffner-6220.html
6
>30
6
Ernest SCHAFFNER - Assemblée nationale
Après avoir fait ses études de médecine dans la capitale alsacienne, le docteur Ernest Schaffner fut assistant à l'hôpital de Santa-Creu de Barcelone (Espagne), ...
www.assemblee-nationale.fr/histoire/biographies/IVRepublique/Schaffner-Ernest-30041901.asp
7
>30
7
Collège Docteur Ernest Schaffner - Copains d'avant - L'Internaute
Photos de groupe COLLÈGE DOCTEUR Ernest Schaffner - ROOST WARENDIN.
copainsdavant.linternaute.com/photo_groupe_liste/37873/1/college_docteur_ernest_schaffner/
8
>30
8
Collège Docteur Ernest Schaffner Roost-Warendin, 59, Nord ...
Collège Docteur Ernest Schaffner Roost-Warendin, 59, Nord - Onisep.fr : informations détaillées et formations proposées par cet établissement (Collège)
geolocalisation.onisep.fr/59-nord/roost-warendin/college/college-docteur-ernest-schaffner.html
9
>30
9
CENTRE D'AIDE PAR LE TRAVAIL ATELIERS ERNEST SCHAFFNER
CENTRE D'AIDE PAR LE TRAVAIL ATELIERS Ernest Schaffner est un service social classifié Etablissement et service d'aide par le travail (ESAT).
profil.action-sociale.org/?p=esat-ateliers-schaffner-lens-620104877&details=contacts
10
>30
10
ESAT Ernest Schaffner - Apei de Lens et environs
Financé par l'Etat et sous le contrôle de l'Agence Régionale de Santé, l'ESAT Ernest Schaffner a ouvert ses portes en 1964 : il s'agissait d'un des premiers ...
www.apei-lens.org/ESAT-Schaffner-Apei-de-Lens-et-environs.html
Résultats de la recherche pour "Ernest Schaffner"
Google: env. 1.300.000
Ernest Schaffner en science
30 avril 1901 : naissance à Strasbourg du docteur Ernest Schaffner ...
30 avr. 2013 ... Assistant de clinique universitaire, il doit interrompre sa préparation au clinicat pour ... Ernest Schaffner crée et dirige ainsi les dispensaires ...
Société Collège ernest schaffner > > 10 000 personnes > France
collège Ernest SchaffnerEntrepriseFrancePaysFrançaisLangue ... (étudiant / stagiaire) : Approches Fondamentales et Appliquées, Université de Nantes. Nantes| ...
Les mutations - Lens
Le centre hospitalier Ernest Schaffner, dont les premiers bâtiments ont été ... l 'installation du pôle scientifique (faculté Jean Perrin) de l'Université d'Artois ...
Les Maires de Lens du 20è siècle : Ernest SCHAFFNER - Le ...
27 nov. 2011 ... Le 26 octobre 1947, Ernest Schaffner devient Maire de Lens. ... Boursier de l' Institut Rockfeller (prestigieuse université privée américaine, ...
Collège Docteur Ernest Schaffner Roost-Warendin : Bienvenue
Collège Docteur Ernest Schaffner ... arts appliqués Etudes à l'université : Licences professionnelles Informatique de réseaux Diplômes d'université (DU) ( niveau ...
Ernest Schaffner - Wikipédia
Ernest Schaffner, né à Strasbourg le 30 avril 1901, mort à Lens le 23 septembre 1966, est un médecin et homme politique français.
Livres sur le terme Ernest Schaffner
Récueil des textes authentiques des programmes et engagements ...
Récueil des textes authentiques des programmes et engagements ...
France. Parlement (1946- ). Assemblée nationale. Sécrétariat général, 1964
TREIZIÈME CIRCONSCRIPTION M. Ernest Schaffner (Candidat du Parti Socialiste S.F.I.O.) élu le 25 novembre 1962 (S.) 1" CIRCULAIRE Le Parti Socialiste S.F.I.O. présente aux électrices et aux électeurs deux hommes qui justifient la ...
Le manuscrit de Saint Antoine
Le manuscrit de Saint Antoine
Rentre chez toi, repose toi. Clotaire respira l1air doux et frais de ce matin de mai. Micheline portait le gros sac de toile contenant le bric à brac amassé durant le court séjour à l1hô- pital. Il contempla le pavillon de l1Hôpital Ernest Schaffner de ...
Atlas de géographie électorale Nord-Pas-de-Calais: 1946-1972
Atlas de géographie électorale Nord-Pas-de-Calais: 1946-1972
André Legrand, Yves-Marie Hilaire, Henri Adam, Bernard Ménager, Robert Vandenbussche, 1972
Codron Just Evrard Henri Darras Ernest Schaffner Fernand Darchicourt S Elus Ile 17e 1.e 39e 33e 1ère 5e 19e l1e Se 13e .e Nord Nord Nord Nord Nord P.deC. P. deC. P.deC. P.deC. P.deC. P.deC. P.deC. France S. S 11S S P.deC. 397 S 3n3 ...
Vendre aux comités d'entreprise
Vendre aux comités d'entreprise
Collectif,, 1998
03 21 87 78 78 Monsieur DanieI MACAIRE Secrétaire du CE Effectif: 1250 SETRADIS RUE DU DR Ernest Schaffner 62221 NOYELLES SOUS LENS TéI. 03 21 74 88 00 Madame HOCHAIN Secrétaire du CE Effectif : 380 LIANOUDIS ...
Solvay: History of a Multinational Family Firm
Solvay: History of a Multinational Family Firm
Kenneth Bertrams, Nicolas Coupain et Ernst Homburg, 2013
Ernest Solvay, philanthropist and organizer of the world-famous Solvay conferences on physics, discovered a profitable way of making soda ash in 1861. Together with a handful of associates, he laid the foundations of the Solvay company, which successfully branched out into other chemicals, plastics and pharmaceuticals. Since its emergence in 1863, ...
Développement des demandes de recherche Google
Entrées blog pour le terme
Ernest Schaffner
Union médaillés du travail Lens: HISTORIQUE DE LA MEDAILLE DU TRAVAIL ET DE L'UNION DE LENS
L’Union de Lens, Union Docteur Ernest Schaffner, est née de la transformation de la société des Médaillés des Mines de Lens. C’est en effet le 13 novembre 1904 que Les ouvriers et employés des Mines de Lens, titulaires de la Médaille d’Honneur du Travail, fondent la « Société des Médaillés des Mines de Lens ».
mdt-lens-dr-ernest-schaffner.blogspot.com/2013/04/historique-de-la-medaille-du-travail-et.html
Le blog d'un grincheux grave: Lens petit-bras, Lance Armstrong
Lens petit-bras, c'est le contraire de Lance Armstrong, une équipe communale dopée à la petite bière (sans doute un breuvage de l'Autobrasseur) qui ne comprend rien à la communication et ignore les formes basiques de la politesse. Quand on se...
grincheux.typepad.com/weblog/2013/06/tour-de-france-lens-petit-bras.html
Hospice et hôpital de Lens (4) · Le Lensois Normand
 Aujourd'hui, le Centre Hospitalier Ernest Schaffner recouvre 12 hectares, a une capacité de 1150 lits et emploie 2800 personnes (sources site du CHL : ...
lelensoisnormand.unblog.fr/2010/10/14/hospice-et-hopital-de-lens-4/
La valse des pouvoirs locaux et départementaux | DailyNord | DailyNord
On aurait pu aussi titrer avec le jeu des chaises musicales sauf qu'à DailyNord, on a le rythme dans la peau. La danse de Saint-Guy qui agite les mairies de Lens et Liévin reflète-t-elle un glissement des pouvoirs des communes vers l'étage supérieur qu'est l'agglomération, au même titre que les Départements vis à vis des Régions ? Les Basses Chroniques des Hauts de France se sont risquées sur les dance-floor de la politique pour y voir plus clair. [1] La une de L'Avenir de l'Artois sortie en kiosque jeudi dernier colle incontestablement au plus près de la réalité : « Delcourt choisit son successeur » (voir ici [2]). Après le prêt-à-porter, le prêt-à-gouverner, de vrais maires-poules pour nos concitoyens. Après tout, le toujours maire lensois (jusqu'au 16 juin) s'inscrit dans le prolongement de son prédécesseur , André Delelis, qui lui avait confié les clefs du camion en 1998, quatre ans avant l'échéance électorale. Remarquez, mieux vaut céder la place de son vivant que les pieds devant, épisode qu'avaient funestement connu Henri Darras (au profit de Jean-Pierre Kucheida, en 1981) et Ernest Schaffner (pour André Delelis, en 1966). Ceci dit, cet exercice de cooptation n'est pas plus une nouvelle tendance qu'une spécificité locale. Pour rappel, deux années seulement après sa réélection, Augustin Laurent avait cédé le beffroi lillois à Pierre Mauroy (1973). Arras, Roubaix, Lens, Liévin... le passage de témoin [3] est parfaitement légal, mais on reste sur ce désagréable sentiment de se faire tromper sur la marchandise, l'heureux vainqueur se gardant bien de préciser sur sa profession de foi qu'il n'ira pas au bout de son mandat. Pas très sain tout cela car on hésite entre valse des pouvoirs et bal des hypocrites. Malgré tout, cette cooptation à la hussarde propose un paysage politique tout neuf dans le périmètre de Lens-Liévin. Laurent Duporge et Sylvain Robert doivent maintenant se faire un nom et prouver leurs talents. La fonction fait l'homme, on saura bientôt si nos deux novices sont à classer dans la catégorie des influents ou des simples exécutants. Au chapitre des motifs de retrait, l'agenda judiciaire attendant en avril Jean-Pierre Kucheida a sans doute précipité sa décision. Pour Guy Delcourt, ce serait une autre anticipation, l'application du non cumul des mandats, ce qui pour lui aussi tient de la contrainte (relire Aubry imprime sa marque [4]). Démonstration que dans cette valse des pouvoirs, on ne sait plus trop qui mène la danse. Danse du scalp pour les communes et danse avec les loups pour les Départements ? Bien que présentée sous une musique différente, la chorégraphie de Kucheida et Delcourt s'exécute sur un même pas de côté : se consacrer pleinement à la Communauté d'agglomération (la CALL). Serait-ce prendre un raccourci que de penser que le vrai pouvoir n'est plus aux mains des communes, aussi importantes soient-elles, mais bien dans celles de l'agglo ? On est tenté de dire oui et même que l'on assiste au même mouvement de plaques tectoniques à l'échelon supérieur. Illustration avec les vœux à la presse plutôt musclés de Dominique Dupilet. En foot, on dirait qu'il a sorti les crampons alus sur un terrain synthétique. La cible ? Les genoux et les mollets du Conseil régional. Florilège : « l’ogre régional » dit-il, devant lequel le Pas-de-Calais se retrouve souvent comme un « Petit Poucet »… que l’ogre n’hésite pas à mettre à contribution. « On nous demande alors d’être des supplétifs financiers, pour le Louvre-Lens ou pour le stade Bollaert ». Ou encore : « Le Conseil régional paie pour les lycéens du Nord et nous devons payer pour ceux du Pas-de-Calais. Si nous ne trouvons pas un accord, nos lycéens devraient payer le bus dès la rentrée prochaine ». Petits coups de griffes destinés avant tout à mettre en lumière la nécessaire « harmonisation de nos politiques » (voir l'ensemble du papier de L'Écho du Pas-de-Calais [5]). Villes par rapport aux agglos, département par rapport à la région, l'orchestre va avoir du mal à accorder ses violons pour équilibrer les rapports de force. En tout cas, hors de question pour le président du CG 62 de s'abandonner à la danse du ventre : « Nous sommes très attentifs. La clause générale de compétence sera maintenue pour les départements… Aucune collectivité ne doit prendre le pas sur l’autre et il faut veiller à la notion de chef de file.» Chef ou danseuse étoile, le casting s'annonce féroce. Surtout à partir de 2015, nouvelle loi de décentralisation oblige, qui verra le Conseil départemental remplacer le Conseil général. Chic, nos élus vont pouvoir danser des slows ! Car la gouvernance, donc le pouvoir, va devoir composer avec une parité inédite. Dans deux ans, il y aura autant de cavaliers que de cavalières sur la piste de danse de l'hémicycle départementale. C'est une entrée fracassante que va faire la gente féminine en comblant un différentiel jusqu'alors abyssal, il suffit de voir à l'échelle du Pas-de-Calais : 70 conseillers pour seulement 7 conseillères. À partir de 2015, ce sera 38-38. De là à dire qu'on peut s'attendre à un crêpage de chignons chez les hommes fermement déterminés à conserver leurs fiefs il n'y a qu'un pas... de danse endiablé. Ainsi va la valse des pouvoirs, on change de partenaires, on en injecte de nouveaux -avec parcimonie- mais on danse toujours sur les mêmes morceaux. Ne serait-il pas temps de changer de musique ? Afin que chacun marque son pas sur celui de l'autre sans se marcher sur les pieds. Pour l'instant, c'est pas gagné. Barbara Romagnan donne un coup de « ballet » au cumul des mandats Ce joli bout de femme, députée du Doubs, a dû faire frémir de plaisir Martine Aubry en annonçant qu'elle se séparait de son mandat de conseillère générale. La nouvelle n'a pas fait la une des journaux (sauf Le Monde)et pourtant, nombre d'élus pourraient en prendre de la graine. Effectivement, elle explique tout simplement dans une lettre reproduite ci-dessous, qu'un mauvais cumul des mandats dessert ses administrés. Ah bon ? (sur son blog c'est ici [6] ). Que celui qui n'adhère pas lève le doigt. Limiter le cumul des mandats fait respirer notre démocratie Élue députée en juin 2012, j’ai démissionné de mon mandat de conseillère générale du Doubs, conformément à l’engagement que j’avais pris durant la campagne. En présentant ses vœux aux parlementaires, François Hollande a réaffirmé sa détermination pour que la réforme limitant le cumul des mandats voie le jour durant le quinquennat. Je salue cette confirmation et milite pour qu’elle soit mise en oeuvre. Au-delà des principes fondamentaux qui justifient une telle réforme, je souhaite souligner ici les avantages concrets qui découlent de cette décision. D’abord, je peux être davantage sur le terrain. Si j’étais restée conseillère générale, je serais tenue d’être présente en session plénière un lundi toutes les cinq semaines. La semaine précédant cette session, je participerais à la commission des solidarités. Encore en amont, je passerais une dizaine d’heures à étudier les différents dossiers sur lesquels nous avons à nous prononcer. Si j’estime que la plénière dure environ six heures, la commission deux heures trente et la préparation dix heures, cela représente dix-huit heures trente au minimum. Sachant que je consacre en moyenne trente minutes par rendez-vous à ma permanence parlementaire, une heure trente par visite d’entreprise, d’association ou d’exploitation agricole, en supprimant cette seule journée de session obligatoire au conseil général et le travail afférent, qui revient toutes les cinq semaines, je gagne l’équivalent de trente-sept rendez-vous avec des concitoyens ou de douze visites. Ainsi, exercer exclusivement mon mandat de députée me permet d’être plus longtemps au contact de la population, de la réalité du territoire et de ses acteurs. Ensuite, en étant exclusivement parlementaire, je gagne du temps pour travailler les textes. Si j’avais gardé mon mandat au conseil général, j’aurais dû consacrer du temps aux inaugurations, aux réunions, aux dossiers du département. Si j’étais restée conseillère générale en devenant députée, mon travail d’élue locale s’en serait également ressenti : j’aurais été absente de mon canton au moins trois jours par semaine pour siéger à l’Assemblée nationale. Le travail peut bien sûr être délégué, soit à d’autres élus – mais alors autant leur laisser la place -, soit aux fonctionnaires des collectivités. L’administration ne fait là que combler un vide laissé par l’élu qui n’a pas suffisamment de temps. Il ne s’agit pas d’un problème de compétences puisque les services, dont c’est la formation et le métier, connaissent mieux les dossiers, d’un point de vue technique, que les élus. Il s’agit d’un réel problème politique et démocratique parce que les citoyens votent pour que leurs élus décident et tranchent en fonction de la vision qu’ils portent. C’est bien cela, notre rôle d’élus. Sinon, autant remplacer les élections par un concours de la fonction publique afin d’avoir les meilleurs techniciens. Renouvellement politique Enfin, ma démission de l’assemblée départementale a permis que le conseil général du Doubs s’enrichisse d’un nouvel élu. En soi, c’est intéressant que quelqu’un qui n’avait jamais détenu de mandat électif y accède. Un nouvel élu, c’est un regard neuf sur l’action menée, utile pour renouveler sa vision et discuter des politiques conduites. La limitation du cumul est une condition nécessaire, sinon suffisante, au renouvellement du personnel politique ; elle ouvre la voie aux plus jeunes, aux femmes, aux ouvriers, aux Français issus de l’immigration. Barbara Romagnan Députée (PS) du Doubs Retrouvez toutes les Basses Chroniques des Hauts de France [7] [1] http://dailynord.fr/wordpress/wp-content/uploads/2013/02/une-delcourt-kucheida-texte.jpg [2] http://www.lavenirdelartois.fr/mediastore/NordLittoral/A2013/M01/unelens31janvPDF.pdf [3] http://dailynord.fr/2012/02/mairies-regionales-attention-passages-de-temoins/%20 [4] http://dailynord.fr/2013/01/aubry-imprime-sa-marque/%20 [5] http://echo62.com/actu-dominique-dupilet-a-presente-ses-voeux-a-la-presse-bons-points-et-mauvais-points-pour-une-belle-image-du-pas-de-calais [6] http://dailynord.fr%20http://www.barbararomagnan.eu/?s=Limiter+le+cumul+des+mandats+fait+respirer+notre+d%C3%A9mocratie [7] http://dailynord.fr/category/basses-chroniques-des-hauts-de-france-2/
dailynord.fr/2013/02/la-valse-des-pouvoirs-locaux-et-departementaux/
Le Lensois Normand Tome 3 » Archives du Blog » Quand Lens se met à chanter !
Pour chanter à Lens, il n'y a rien de plus simple : il suffit de s'inscrire à la Société Chorale Lensoise. Cette association, née au lendemain de la seconde guerre mondiale, a vu passer de nombreuses chanteuses et de nombreux chanteurs anonymes et d'autres un peu plus connus...
lelensoisnormandtome3.unblog.fr/2013/05/30/quand-lens-se-met-a-chanter/
Les Maires de Lens du 20ème siècle - Le Lensois-Normand Tome 4
PREAMBULE : Je commence aujourd'hui la publication des articles sur 'Les Maires de Lens du XXème siècle'. Mes...
lenstome4.canalblog.com/archives/2012/01/27/22963999.html
Disparition de Marcel Barrois, leader régional de la CGT des mineurs
Le leader régional de la CGT des mineurs est décédé hier. Ce fils de militant communiste et syndicaliste est entré à la mine à 14 ans. Il a été de tous les combats de la CGT des mineurs.
www.echo62.com/actu-disparition-de-marcel-barrois-leader-regional-de-la-cgt-des-mineurs
Propositional Attitudes Task Force: Schaffner, Kenneth - Ernest Nagel and Reduction
04/18/2013 The Journal of Philosophy, Aug/Sept 2012 This is a long paper that explores Nagel's theory of reduction; how it has changed over time and how it relates to a current example. The author first gives Nagel's theory of reduction and its motivations.
ofd-patf.blogspot.com/2013/04/schaffner-kenneth-ernest-nagel-and.html
115 – Pratique = Pas de Calais … | Journal du Pauvre en France
La France et le 115
janwadier.wordpress.com/2012/04/15/115-pratique-pas-de-calais/
123